Admis à quatorze ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris chez Nicholas Angelich et Roger Muraro, Eric Artz obtient une mention très bien en Master puis le diplôme d’Artiste DAI du CNSM (3ème cycle de Perfectionnement, Doctorat).

Il a également obtenu, à l’unanimité du jury, le diplôme de concertiste de l’Ecole Normale Supérieure de Paris. Lauréat de plus de vingt concours nationaux et internationaux (Concours International de Genève, d’Epinal, de Maria Canals de Barcelone…), il est également soutenu par les Fondations Natexis, Oulmont et Cziffra.

Eric Artz a joué en soliste avec l’Orchestre de la Garde Républicaine à Radio France, l’Orchestre National des Pays de la Loire, l’Orchestre de chambre de Prague, L’Orchestre de Saint-Raphaël…

Il s’est produit à l’étranger en Autriche (Salzburg), en Italie (Rome et Cagliari), en Israël (Opéra de Tel Aviv, Jerusalem…), au Maroc, en Suisse à Genève (Festival Chopin, Radio Suisse-Romande…), à Londres (Steinway Hall), en Allemagne, en Belgique, en Espagne et au Japon.

Il a aussi donné de nombreux concerts en France à Paris (Théâtre des Champs-Elysées, Festival Chopin à Bagatelle, Cité de la musique, Salle Cortot…), au Festival Radio France au Corum de Montpellier, au Festival Chopin à Nohant avec le Quintette du Philharmonique de Berlin, à Toulouse (Jacobins), à l’Arsenal de Metz, aux Lisztomanias de Châteauroux, au Festival Polignac en Bretagne et en Guadeloupe.

Il s’est également produit dans plusieurs émissions sur France 2 avec Georges Prêtre, dans un long métrage Le cerveau d’Hugo (2012), Nos futurs  (2015), et sur France 3 pour le bicentenaire de l’année Chopin.

Eric Artz a bénéficié de l’enseignement de grands maîtres tels que Aldo Ciccolini, Jean-Claude Pennetier, Réna Shereshevskya, Olivier Gardon, Bruno Rigutto et a participé à plusieurs Masters classes avec Mstislav Rostropovitch, Philippe Cassard, Jacques Rouvier, Anne Queffelec et Roustem Saitkoulov.