Né en Novembre 1986, Félicien Brut débute très jeune ses études musicales auprès de Jacques Mornet et se voit, dès 2001, sélectionné pour représenter la France au sein des grands concours internationaux. C’est au Danemark, en Slovaquie, au Portugal, en Italie, en Allemagne, aux Etats-Unis, en Russie que Félicien va porter les couleurs de la France. Il a l’opportunité de travailler, à cette époque, avec de grands noms de l’instrument tels que D. Emorine, F. Angélis, W. Semionov, C. Thomain, A. Skliarov,…
En 2007, il réalise un triplet historique en remportant successivement les trois plus grands prix internationaux d’accordéon : le Concours International de Klingenthal (Allemagne), le Concours International de Castelfidardo (Italie) et le Trophée Mondial d’Accordéon (Russie).


Depuis quelques années, il donne régulièrement des concerts  en France et à l’étranger (Russie, Italie, Norvège, Finlande, Portugal, Serbie,…). Il se produit lors de récitals solo mais également au sein du Trio « Astoria Tango » ou en soliste, comme en avril 2015, où il fait entendre le Concerto de Nacar, d’Astor Piazzolla, avec l’Ensemble Instrumental de Châteauroux.
En 2014, il accompagne la Petite Messe Solennelle de G. Rossini à l’Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand et fait, à cette occasion, la rencontre du Ténor Patrick Garayt. Il décide de créer ensemble un duo qui rend hommage au grands airs d’Opéra avec décalages, détournements et humour…
Parallèlement à sa carrière artistique, il intègre le Cefedem Aquitaine où il obtient, en 2011, un Diplôme d’Etat et une Licence de Musicologie. Depuis Janvier 2013, il enseigne l’accordéon au sein du Conservatoire Départemental de Musique, de Danse et d’Art Dramatique de Châteauroux (36).