Manuel Brossé mène une double carrière d’administrateur culturel et de théoricien de la musique.

Parallèlement à des études de musicologie à la Sorbonne, il étudie le piano, la musique de chambre, l’écriture et l’harmonie à l’Ecole Normale de musique de Paris où il travaille notamment avec une des dernières élèves d’Alfred Cortot, Jeannine Bonjean.

En 1999, il prend les fonctions de responsable des affaires culturelles à La Châtre, en pays de George Sand, où il participe à la coordination de deux festivals : les Fêtes Romantiques de Nohant et les Rencontres Internationales Frédéric Chopin.

En 2002, il devient directeur adjoint de la production au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris ; puis directeur de production du chœur Accentus et du Jeune chœur de Paris aux côtés de Laurence Equilbey.


En octobre 2008, il est appelé aux fonctions d’Administrateur général du Pôle supérieur d’enseignement artistique Paris – Boulogne-Billancourt, travaillant ainsi à la mise en place d’un nouveau cursus d’enseignement supérieur à l’échelle européenne en musique et en théâtre.

Spécialiste du répertoire romantique, discophile collectionneur, passionné par l’histoire de l’enregistrement et de l’interprétation, il est également l’auteur d’articles, livrets et conférences.