Michal Lehotský suivit des leçons particulières de chant ; en 1995, il reçut le diplôme de « L’Académie Mozart » à Cracovie où il avait étudié avec Kerstin Meyer et Eva Blahová. Il suivit les masterclasses de Peter Mikuláš, Alain Nonat and Bernd Weikl et reçut de nombreux prix dans des concours de chant de M. Schneider-Trnavský (1996) and Emma Destinn à České Budějovice (1998).

Michal Lehotský a été soliste au Slovak National Theatre à Bratislava, Théâtre National de Prague, Prague State Opera et le Théâtre National de Brno depuis 2003. Son répertoire comprend Radames (Aida), Duke (Rigoletto), Alfredo (La Traviata), Riccardo (Un ballo in maschera), Manrico (Il Trovatore), Ismael (Nabucco), Rodolfo (La Boheme), Cavaradossi (Tosca), Pinkerton (Madama Butterfly), Turiddu (Cavalleria rusticana), Don José (Carmen), Prince (Rusalka), Jeník (The Bartered Bride), Jiří (The Jakobin), Števa (Jenůfa), principal role in Don Carlo, Robert le diable and Roberto Devereux as well as Arturo (I Puritani).


A plusieurs reprises, il est apparu au Wexford Festival Opera, au Deutsche Oper Berlin et au festival international de musique Janáček’ à Brno en 2004. En 2007 il fait ses débuts au Vienna State Opera dans le rôle de Duke (Rigoletto).A Xanten (Allemagne) il fut invité dans le rôle de Radames (Aida) and il participa à une tournée en France et en Hollande dans le rôle de Don José (Carmen). Pendant sa tournée en Espagne, il reçut un immense succès pour son interprétation de Duke (Rigoletto). En 2010 Michal Lehotský a tenu le role de Pinkerton (Madama Butterfly) au State Opera House de Budapest.

Son répertoire de concert comprend les oeuvres les plus importantes de Janáček, Dvořák, Verdi (Requiem), Berlioz, Mascagni (Messa di Gloria), Mozart, Schubert and Haydn. Il participa à des concerts avec le Czech Philharmonic Orchestra (La Damnation de Faust by Hector Berlioz). En 2008 il chanta pour la première fois avec le Munich Philharmonic Orchestra la Glagolitic Mass de Janáček. C’est aussi avec cette œuvre qu’il reçut un grand succès à Göterborg, Odensee, Rotterdam, Budapest, Strasbourg et Rimini. A Rimini, il interpréta The Diary of One Who disappeared de Janáček. En 2009, il apparut dans le Stabat mater de Dvořák au Vienna Musikverein et il chanta St. Ludmila à Utrecht.

C’est pour ses qualités vocales extraordinaires et ses talents de performance scénique qu’il fut invité à enregistrer plusieurs opéras sur CD: King and Charcoal Burner d’Antonín Dvořák (WDR Köln, direction Gerd Albrecht), Rothschild’s Violin de Veniamin Fleishman et The Gamblers de Shostakovich (Royal Liverpool Philharmonic, direction Vasilyj Petrenko).