Né à Clermont-Ferrand dans une famille de musiciens, Olivier Besnard étudie le piano avec son père jusqu’à son admission – à l’unanimité – au Conservatoire National Supérieur de Musique ( C.N.S.M.) de Paris, dans la classe de Michel Béroff et Denis Pascal.

Après l’obtention de son premier prix de piano, il intègre brillamment le Cycle de Perfectionnement dans les classes de Jacques Rouvier et Daria Hovora.

Egalement titulaire d’un premier prix de musique de chambre dans les classes de Michel Cals et Christian Ivaldi, il suit aussi pendant trois ans les cours d’Anne Grappotte dans la classe d’accompagnement vocal. Soucieux de parfaire sa connaissance de ce répertoire, il travaille après son prix, pendant un an, avec le pianiste Jeff Cohen.


Il a participé aux master-classes de Michel Dalberto, Andréa Bonatta, Dimitri Bachkirov, Nicholas Angelich, Yves Henry, etc…

Depuis son premier récital à l’âge de douze ans, Olivier Besnard donne régulièrement des concerts en France et à l’étranger (Maison de l’Europe, Archives nationales, Cité de la Musique et Musée d’Orsay à Paris, Folles journées de Nantes, Lisztomanias, Rencontres Chopin à Nohant, Montreux dans le cadre de la saison de l’Auditorium Stravinsky, etc…).

Il joue régulièrement avec orchestre : 2e et 3e concertos de Rachmaninov, concerto pour la main gauche de Ravel, les deux concertos de Liszt, le concertode Grieg.

Olivier Besnard est lauréat du concours des Avant-Scènes du C.N.S.M de Paris, Prix du musée Bonnat de l’académie Maurice Ravel à St Jean de Luz, Boursier de la fondation Yamaha Musique Europe.

Il se distingue aussi dans de nombreux concours internationaux : Prix de la Presse au concours Liszt d’Utrecht (Pays-Bas), 2e prix du concours Liszt de Pecs (Hongrie), et il obtient en septembre 2006 une prestigieuse récompense en décrochant le 2e Grand Prix du concours Liszt/Bartók de Budapest, devenant ainsi le 4e lauréat français à figurer au palmarès depuis sa création en 1933.

Ces résultats lui apportent plusieurs invitations en France et à l’étranger (Vienne, Budapest…). Il est aussi invité par les célèbres marques de piano « Boesendorfer et Steinway » pour donner des récitals.

Toujours soucieux de diversifier ses activités, Olivier Besnard a enregistré en 2007 l’intégrale des Chants d’Auvergne de J.Canteloube en version voix et piano (1ère mondiale) et a également eu la chance de rencontrer et travailler auprès d’une des plus grandes dames du chant, Teresa Berganza, en étant l’accompagnateur de ses master-classes sur Carmen pendant 15 jours.

Enfin, très attiré par la musique de chambre, Olivier Besnard joue depuis cette année dans deux formations peu courantes : sonate piano/contrebasse avec Marie Clément (co-soliste de l’Orchestre national de Lyon et lauréate de nombreux concours internationaux) et en trio piano/ondes Martenot et percussions, formation familiale avec son frère (timbalier solo de l’orchestre Pasdeloup) et sa belle-sœur (ondiste demandée par les plus grands orchestres français) dédiée à la musique de notre temps.