Né en Grèce, Vassilis commence à s’intéresser à la musique dès l’âge de cinq ans. Il reçoit à 12 ans le 1er Prix de la compétition des jeunes musiciens « Petar Konjovic » à Belgrade en 1995. Un an plus tard, il est choisi parmi onze musiciens du monde entier pour se produire à Monte-Carlo dans un concert organisé par la Radio Télévision Italienne.
Il fait ses études de piano à la Juilliard School et étudie avec Jérôme Lowenthal, Robert MacDonald, ou encore Yoheved Kaplinsky.

Vassilis Varvaresos fait ses débuts à New York en 2007 au Lincoln Center en interprétant le Concerto n°2 pour piano de Lowell Liebermann avec l’Orchestre de la Juilliard School. En 2008, Vassilis se produit en soliste, représentant la Grèce à l’occasion des Jeux Olympiques de Pékin.

En octobre 2010, en tant qu’invité spécial de l’archevêque de l’Eglise grecque-orthodoxe de l’Amérique, Vassilis Varvaresos fait une apparition avec l’Orchestre Symphonique de Manhattan dans le Concerto pour piano en mi mineur de Chopin à Alice Tully Hall.


En 2011, il obtient le Doctorat d’Arts Musicaux de la Juilliard School. En mars 2012, l’artiste a l’honneur de jouer à la Maison Blanche pour le Président des États-Unis, Barack Obama et en juin 2012 il joue le Concerto n° 2 pour piano de Prokofiev au Festival d’Athènes avec l’Orchestre National d’Athènes.

C’est en octobre 2012 qu’il enregistre son premier CD solo avec un enregistrement du Premier Concerto pour piano de Brahms avec l’Orchestre du CNSM de Paris. Vassilis Varvaresos compose également de la musique pour quelques films et plusieurs séries télévisées, ainsi qu’un livre, Departure from the functionality of syntax – A semiotic approach to the music of Claude Debussy , qui a reçu la récompense de Distinction scolastique à l’Ecole Juilliard. Actuellement résidant à Paris, il poursuit son diplôme d’artiste-interprète au CNSM de Paris dans la classe de Michel Dalberto.