Après des études supérieures de philosophie (Nietzsche et l’art) ainsi que des études de piano et de musicologie, Jean-Yves Clément devient directeur de collection au Cherche midi en 1990 (jusqu’en 2012). Il y crée la collection « Amor fati » et publie, entre autre, des textes inédits d’Alain-Fournier, Nietzsche et Jules Renard.

Directeur artistique des Fêtes romantiques de Nohant depuis 1995 et des Rencontres internationales Frédéric Chopin — regroupées sous l’appellation Festival de Nohant en 2010 —, il crée dans ce cadre en 1997 le Prix Pelléas, remis chaque année à Paris au café Les Deux Magots, récompensant « l’ouvrage aux plus belles qualités littéraires consacré à la musique ».

En 2002, il fonde les Lisztomanias de Châteauroux, un festival de musique où se réunissent des artistes de renommée internationale. Il en est le directeur artistique, ainsi que de Lisztomanias International, association créée en 2012, qui a pour vocation d’exporter le modèle et l’esprit humaniste de Franz Liszt dans le monde.

Animateur sur une antenne de Radio France de 1996 à 2008, conférencier, présentateur de concerts, il est aussi conférencier à l’université populaire de Caen (association loi de 1901 proposant des conférences gratuites et ouvertes à tous) de 2009 à 2018.

En 2013, il crée avec l’éditeur Christophe Rémond sa propre maison d’édition, généraliste et indépendante, Le Passeur éditeur, dont il est le vice-président.

En 2011, Jean-Yves Clément a été nommé, par le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand, commissaire général de l’Année Liszt en France. Il a reçu également le Prix « Liszt » du Festival de Grottammare (Italie) pour son ouvrage Franz Liszt : La Dispersion magnifique et son action durant l’Année Liszt (2012).

En 2012, Jean-Yves Clément reçoit du ministre de la Culture Frédéric Mitterrand le titre d’officier dans l’ordre des Arts et des Lettres. En 2018, il est promu, par la ministre de la Culture Françoise Nyssen, commandeur dans l’ordre des Arts et des Lettres.


J-Y Clément est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Franz Liszt ou la Dispersion magnifique (Actes Sud, 2011), un vaste poème, Le Chant de toi (Cherche Midi, 2012), un recueil d’aphorismes, De l’aube à midi (Le Passeur, 2013), La Raison des sortilèges, livre d’entretiens sur la musique avec Michel Onfray (Autrement, 2013), Alexandre Scriabine ou l’Ivresse des sphères (Actes Sud, 2015), Glenn Gould ou le Piano de l’esprit (Actes Sud, 2016). Il a fait paraître en 2017 une édition revue et augmentée de son essai Les Deux Âmes de Frédéric Chopin (Le Passeur).